Accueil du site > Réciprocité > 1. Théorie de la réciprocité > 1. Principe de réciprocité > 3. Les origines anthropologiques de la réciprocité

Glossaire


Haut de page

3. Les origines anthropologiques de la réciprocité

Résumé :

Les structures fondamentales de la réciprocité : le face-à-face, le partage, la réciprocité généralisée, la réciprocité centralisée (ou redistribution) et diverses structures intermédiaires compatibles ou incompatibles entre elles, sont chacune la matrice d’une valeur spécifique : le face-à-face celle de l’amitié, la réciprocité généralisée celle de la responsabilité, etc. De leur organisation en divers systèmes naissent des humanités différentes.

Le sentiment d’humanité qui en résulte s’exprime selon deux principes ou « Paroles » : principe d’opposition et principe d’union. Le principe d’opposition soumet les valeurs humaines aux imaginaires du prestige et de l’honneur, le principe d’union à l’imaginaire du sacré.

Reproduite au niveau de la Parole, la réciprocité permet à la conscience de s’affranchir de l’imaginaire et d’atteindre au symbolique pur.

*

Lire l’article : « Les origines anthropologiques de la réciprocité ».

Dominique TEMPLE

1989

Aperçu de la théorie de la réciprocité à partir de l’enregistrement d’une conférence organisée par le Mouvement des Réseaux d’Échanges Réciproques de Savoirs en 1989 et publiée dans la revue Éducation Permanente, Réciprocité et réseaux en formation, n° 144, Arcueil, Septembre 2000-3, pp. 35-49.

Publié en portugais par la revue online Jornal do Mauss Latino-ibericoamericano, em 6 abril 2009 (traduction : Éric SABOURIN).


Haut de page