Glossaire


Haut de page

1. Le Quiproquo Historique

Résumé :

Si l’un donne pour créer de l’amitié ou établir son autorité de prestige en supposant que l’autre pratique la réciprocité des dons, mais si cet autre prend autant qu’il peut et rend le moins possible parce qu’il interprète toute prestation comme un échange, nécessairement le quiproquo entre l’échange et la réciprocité transfère tous les biens matériels au bénéfice de l’un sans retour pour l’autre.

Le thème du quiproquo historique sera illustré par trois études sur la rencontre des deux mondes, Aztèques, Caraïbes, Guaranis.

Le choc fut immédiat, généralisé, irréversible de la structure familiale à celle de l’empire. L’indigène d’Amazonie qui offre l’hospitalité aux colons n’est pas moins vulnérable que l’empereur Aztèque ou Inca qui offre son empire. De l’humble au puissant, tous, croyant au principe de réciprocité, se sont “livrés” par le don à ceux qui n’avaient plus qu’à décréter la privatisation de la propriété pour devenir les maîtres des “Amériques”.

Dominique TEMPLE

1992

*

“Le Quiproquo historique chez les Caraïbes”, Golias « 1492-1992 : De la conquête de l’Amérique à la controverse de Saint-Domingue », n° 31, Bruxelles, automne 1992, pp. 139-163.

1ère publication en castellano : El Quid-pro-quo Histórico, La Paz, Aruwiyiri, 1997.

2d publication dans Teoría de la reciprocidad, Tomo III “El frente de civilización”, La Paz, Padep-gtz, 2003.

Haut de page